L’instabilité des traitements de chimiothérapie dans le temps nécessite un suivi précis et une surveillance rigoureuse, tâches très chronophages pour le personnel soignant puisque non informatisées. Aussi, en partenariat avec le service d’oncologie de l’Institut mutualiste Montsouris (75), netAktive a développé Gesplic, un logiciel de gestion et de planification des chimiothérapies.

Cette plate-forme s’utilise en ligne et est accessible depuis n’importe quel navigateur internet standard. L’établissement choisit le mode de développement, soit en intranet, soit en SaaS. Le cahier de chimiothérapie, ainsi dématérialisé, regroupe toutes les données relatives au traitement du patient. Il permet, par ailleurs, d’établir des analyses à des fins statistiques.

Véritable dossier patient, Gesplic traite les informations administratives en récupérant directement les données démographiques du patient sur les systèmes d’information hospitaliers, optimisant ainsi la qualité des contenus et le travail du personnel.Le logiciel dispose d’une GED, qui rassemble tous les documents liés au parcours du patient et organise les données, pour un accès simple et rapide, depuis n’importe quel service de l’établissement. Les événements survenus entre les séances sont enregistrés dans l’outil grâce à un suivi des appels entre le patient et l’hôpital.

D’un point de vue strictement médical, Gesplic propose un ensemble de protocoles de soins préconfigurés, ajustables et paramétrables selon chaque cas, gère l’historique des traitements, les séances, les molécules et doses administrées, les recueils de toxicité, etc. Par la gestion de la thérapie, il permet d’alimenter automatiquement un plan d’occupation des ressources des services. Allié à une prise en main simple et rapide, Gesplic présente de nombreux intérêts et intéresse déjà plusieurs autres établissements de santé.

Source : DSIH – Le magazine des Systèmes d’Information Hospitaliers